en English
ar Arabiczh-CN Chinese (Simplified)nl Dutchen Englishfr Frenchde Germanit Italianpt Portugueseru Russianes Spanish

International Youth Day 2022: A Call to Action

Click here to read in French >>

Today, the world is home to the largest generation of youth in history, with 1.8 billion worldwide. It is impossible to achieve the Sustainable Development Goals (SDGs) by 2030 without the active participation of the largest generation of changemakers. The World Youth Report on “Youth and the 2030 Agenda for Sustainable Development”, considers the role the 2030 Agenda can play in enhancing youth development efforts and examines how evidence-based youth policies can help accelerate youth-related objectives and explores the critical role young people have in the implementation of sustainable development efforts at all levels including health and wellbeing.

Africa has some of the most challenging health indicators globally, particularly when it comes to sexual and reproductive health and rights. Investing in family planning (FP) is critical, not only for improving maternal and child health, but also for achieving broader development goals that addresses the needs of young people and nearly all Family Planning 2030 (FP2030) commitment-making countries have a focus on adolescents and youth, including through provision of youth-friendly services, free contraceptives for adolescents, and ensuring consistent commodity supplies to youth-specific facilities.

Many countries are actively developing strategies to expand family planning (FP) access for young people, as demonstrated by the fact that most countries have developed budgeted National Action Plans (NAPs) or Costed Implementation Plans (CIPs) for Family Planning. However, youths need to be involved in the development of these plans so they can contribute significantly to the reduction of unmet need for FP and ensure countries provide better access to FP services for young people and adolescents.

On the 12th of August 2022, in commemoration of International Youth Day, Youth led Civil Society Organizations (CSOs) across West Africa hosted a webinar to discuss the importance of youth participation and involvement in the development of country’s National Action Plans for FP.  The event supported by Pathfinder International, Ouagadougou Partnership, and PAI highlighted experiences by youth led CSOs on the role of advocacy in ensuring stronger youth engagements in development and implementation of National Action Plans for reproductive health and family planning.

OUR CALL TO ACTION

This call to action is put together by Youth-led-CSOs in the Ouagadougou Partnership Countries with inputs from young people who participated in the webinar.

Hear Our Voices: Today, young people call on governments, international organizations, the private sector, and civil society for renewed efforts to:

  • Prioritize youth in economic opportunities, provide educational and health facilities and combat poverty in order to ensure that the bulging youth population translates into economic growth and development.
  • Improve inclusion of young people and investments in young people in order to harvest the demographic dividend.
  • Pursue strong political will to meet the needs of young people
  • Be frontrunners in addressing barriers faced by adolescents and youth in accessing contraceptive information and services
  • Country Governments to decree free contraceptive products for all women of childbearing age
  • Ensure budgetary allocation for adolescent and youth-focused interventions and adequate use of budgetary releases for Family Planning
  • Include young people in the development of National Policies that affect adolescent and youths.
  • Prioritize the inclusion of AYSRH including contraception services in annual operational plans and costed implementation plans
  • Support strengthening the capacity of Primary Health Care (PHC) facilities by training healthcare workers on youth friendliness through the provision of Minimum Package of Service Standard in all PHCs.
  • Integrate young people into Reproductive Health/Family Planning Technical Working Group to ensure meaningful engagement of Adolescents and Young People in program design, implementation, and evaluation at all levels.

Journée internationale de la jeunesse : Appel à l’action

Aujourd’hui, le monde abrite la plus grande génération de jeunes de l’histoire, avec 1,8 milliard dans le monde. Il est impossible d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030 sans la participation active de la plus grande génération d’acteurs du changement. Le Rapport mondial de la jeunesse sur « La jeunesse et l’Agenda 2030 pour le développement durable » examine le rôle que l’Agenda 2030 peut jouer dans l’amélioration des efforts de développement des jeunes et examine comment des politiques de jeunesse fondées sur des données probantes peuvent aider à accélérer les objectifs liés à la jeunesse et explore le rôle crucial que les jeunes les gens ont dans la mise en œuvre des efforts de développement durable à tous les niveaux, y compris la santé et le bien-être.

L’Afrique présente certains des indicateurs de santé les plus difficiles au monde, en particulier en ce qui concerne la santé et les droits sexuels et reproductifs. Investir dans la planification familiale (PF) est essentiel, non seulement pour améliorer la santé maternelle et infantile, mais aussi pour atteindre des objectifs de développement plus larges qui répondent aux besoins des jeunes et presque tous les pays engagés dans la planification familiale 2030 (PF2030) se concentrent sur les adolescents et les jeunes, notamment en fournissant des services adaptés aux jeunes, des contraceptifs gratuits pour les adolescents et en garantissant un approvisionnement constant en produits de base aux établissements destinés aux jeunes.

De nombreux pays élaborent activement des stratégies pour élargir l’accès des jeunes à la planification familiale (PF), comme en témoigne le fait que la plupart des pays ont élaboré des plans d’action nationaux (PAN) budgétisés ou des plans de mise en œuvre chiffrés (PIC) pour la planification familiale. Cependant, les jeunes doivent être impliqués dans l’élaboration de ces plans afin qu’ils puissent contribuer de manière significative à la réduction des besoins non satisfaits de PF et garantir que les pays offrent un meilleur accès aux services de PF pour les jeunes et les adolescents.

Le 12 août 2022, en commémoration de la Journée internationale de la jeunesse, les organisations de la société civile (OSC) dirigées par des jeunes à travers l’Afrique de l’Ouest ont organisé un webinaire pour discuter de l’importance de la participation et de l’implication des jeunes dans l’élaboration des plans d’action nationaux pour la PF.  L’événement soutenu par Pathfinder International, Le Partenariat de Ouagadougou, et PAI a souligné les expériences d’OSC dirigées par des jeunes sur le rôle du plaidoyer pour assurer un engagement plus fort des jeunes dans l’élaboration et la mise en œuvre de plans d’action nationaux pour la santé reproductive et la planification familiale.

NOTRE APPEL À L’ACTION

Cet appel à l’action est élaboré par des OSC dirigées par des jeunes dans les pays du partenariat de Ouagadougou avec les contributions des jeunes qui ont participé au webinaire.

Écoutez nos voix: Aujourd’hui, les jeunes demandent aux gouvernements, aux organisations internationales, au secteur privé et à la société civile de redoubler d’efforts pour:

  • Donner la priorité aux jeunes dans les opportunités économiques, fournir des établissements d’enseignement et de santé et lutter contre la pauvreté afin de s’assurer que l’explosion de la population de jeunes se traduise par la croissance économique et le développement
  • Améliorer l’inclusion des jeunes et les investissements dans les jeunes afin de récolter le dividende démographique
  • Poursuivre une volonté politique forte pour répondre aux besoins des jeunes
  • Soyez des pionniers dans la résolution des obstacles auxquels sont confrontés les adolescents et les jeunes pour accéder aux informations et aux services de contraception
  • Les gouvernements des pays doivent décréter des produits contraceptifs gratuits pour toutes les femmes en âge de procréer
  • Garantir une allocation budgétaire pour les interventions axées sur les adolescents et les jeunes et une utilisation adéquate des crédits budgétaires pour la planification familiale
  • Inclure les jeunes dans l’élaboration des politiques nationales qui affectent les adolescents et les jeunes
  • Donner la priorité à l’inclusion de l’AYSRH, y compris les services de contraception, dans les plans opérationnels annuels et les plans de mise en œuvre chiffrés
  • Soutenir le renforcement de la capacité des établissements de soins de santé primaires (SSP) en formant les agents de santé à l’accueil des jeunes grâce à la fourniture d’un paquet minimum de normes de service dans tous les SSP
  • Intégrer les jeunes dans le groupe de travail technique sur la santé reproductive/planification familiale pour assurer un engagement significatif des adolescents et des jeunes dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des programmes à tous les niveaux.