Skip to content

Story and Perspective

AmplifyPF Niger : Histoire d’un mari conquis par l’utilité de la planification familiale

Niger

Les Fada, ce sont les lieux de rencontres des hommes, jeunes et adultes pour discuter autour d’un thé. Zeinab Lawan Issoufou, jeune championne en santé de la reproduction et planification familiale a choisi d’aller dans les Fada pour introduire des sujets de discussions sur les bienfaits de la planification familiale. Mais comme les discussions autour du thé ont souvent lieu les nuits, Saadou Maman Nassirou, époux de la jeune championne a décidé d’accompagner sa femme pour assurer sa protection ou sécurité physique.  En prenant une telle décision, l’époux de la jeune championne ne se rendait pas compte qu’il était sur le chemin qui finira par le convaincre de l’utilité de la planification familiale. Récit.

Saadou Maman Nassirou est un intellectuel. Étudiant en Master des sciences de l’éducation à l’Université André Salifou de Zinder, il est aussi un Enseignant du secondaire au niveau du Département de Mirriah dans la Région de Zinder. Dans cette Région, l’accès aux informations jutes et vraies sur la santé de la reproduction et planification familiale est un défi majeur du fait des préjugés et tabous liés à l’Islam. Ainsi, malgré son statut d’intellectuel, Saadou Maman Nassirou savait qu’il devrait beaucoup apprendre de sa femme jeune championne. Celle-ci atteste : « Mon mari, du retour de mes réunions de sensibilisations, prenait par curiosité les brochures pédagogiques conçues et mises à disposition des jeunes champions par le projet AmplifyPF. Il lisait ces brochures et me posait des questions sur ce qu’il n’a pas compris. Je répondais à sa soif de connaissances. Je lui faisais aussi les comptes rendus de mes discussions dans les Fada ».

Trouvant les causeries très intéressantes au niveau des Fada, il a décidé d’en prendre part.  Ceci lui a permis de connaitre davantage les méthodes contraceptives et d’être aussi bien informé sur la santé de la reproduction et planification familiale.

« C’est incroyable, dit-il, l’ambiance des discussions dans les Fada. Les causeries éducatives sur les méthodes contraceptives, les bienfaits de la planification familiale ont été des sujets très instructifs pour moi. Ce qui me séduit souvent, c’est l’autorité de ma femme à pouvoir se tenir devant les hommes pour les enseigner sur des sujets aussi tabous que sont les infections sexuellement transmissibles, les grossesses précoces et non désirées, l’utilisation des méthodes de planning familial pour éviter les grossesses rapprochées, etc. ». 

Saadou Maman Nassirou complètement acquis pour la planification familiale. Crédit photo : Zeinab Lawan issoufou, jeune championne

Le changement comportemental de sa femme qui séduit tant son mari vient du projet AmplifyPF. En effet, pour pouvoir sensibiliser leurs publics cibles sur la santé de la reproduction et planification familiale, les jeunes champions dont sa femme ont été outillés à travers des formations sur le leadership, la conduite des causeries éducatives dans les établissements scolaires, les sensibilisations de proximité dans les lieux d’apprentissage, etc.

Le projet AmplifyPF a donc produit des changements dans la vie du couple. D’abord chez la jeune championne qui, grâce à ses connaissances acquises en leadership et techniques de communication, arrive facilement, en tant que femme, à se tenir devant les hommes, jeunes et adultes, pour les entretenir sur la planification familiale. Changement ensuite chez le mari de la jeune championne grâce au coaching de sa femme, mais aussi du fait de sa participation aux causeries éducatives dans les Fada. Résultat : Saadou Maman Nassirou est désormais un engagé et un promoteur des bienfaits de la planification familiale.

Ainsi, après la naissance de leur garçon, c’est l’époux lui-même qui a, avec empressement, engagé les discussions avec sa femme jeune championne pour que cette dernière se fasse mettre un implant.  Lui et sa femme se présentent alors devant la sage-femme. Saadou Maman Nassirou prend la parole et dit : « Ma femme et moi, après discussions, avons décidé de prendre une méthode contraceptive. Nous voulons Implanon ». Sidérée par l’engagement et le choix éclairé de l’époux, la sage-femme décide de tester ses connaissances. Elle lui pose alors la question : « Connaissez-vous d’autres méthodes contraceptives » ? Avec un léger sourire, signe de l’assurance en soi, l’époux a répondu en citant toutes les autres méthodes contraceptives. La sage-femme dit alors à sa collègue de cocher « counseling fait, méthode choisie ».

Au sortir de chez la sage-femme, le mari de la jeune championne rencontre un de ses collègues enseignants. Il ne manque de lui dire expressément : « Pour éviter une grossesse rapprochée après la naissance de notre garçon, ma femme et moi sommes venus chez la sage-femme adopter une méthode contraceptive car la planification familiale est le moyen parfait pour un jeune couple de s’épanouir et d’avoir des enfants et sa femme en bonne santé ».

Aujourd’hui, l’engagement du mari de la jeune championne va au-delà du couple qu’il forme avec sa femme jeune championne. « Depuis lors, dit-il, je ne cesse de discuter avec mes amis ; d’abord avec ceux qui ne sont pas encore mariés pour une prise de décision responsable ; je sensibilise ensuite les mariés comme moi sur la nécessité de la planification familiale pour une vie conjugale heureuse ».

More Stories

Pathfinder Annual Report 2023 – Women Who Lead

Pathfinder programs champion the rights, health, and success of women and girls around the globe—for their own benefit, and for…

Read More

Protect, Pay, and Promote Women Health Workers

An abbreviated version of this content appeared in Health Policy Watch during World Health Worker Week. Each woman in the…

Read More

Partnering with Community Health Workers to Prevent Malaria Fatalities

More than half of people living in Burundi contract malaria annually—totaling more than 8 million cases—with highest prevalence in the…

Read More